Nouvelle méthode de décontamination : Le SAS’LABS® évolue

Avec l’ambition d’élargir le nombre de secteurs d’activité pouvant utiliser son SAS’LABS®, LAB’SCIENCE a lancé une nouvelle version de ce sas. Outre la décontamination aux UV-C, qu’il proposait déjà, le SAS’LABS® intègre aujourd’hui une nouvelle méthode de décontamination basée sur l’ozone ou le peroxyde d’hydrogène. Le SAS’LABS® est commercialisé par LAB’SAFE.

 

Le SAS’LABS, né d’un partenariat université/entreprise

L’histoire du SAS’LABS® remonte à 2020, quand LAB’SCIENCE s’associe à l’Institut national universitaire Champollion d’Albi. Ils mettent alors au point ce “passe-plat” qui décontamine les surfaces des objets qui y sont déposés par radiation lumineuse aux UV-C. Ainsi, tout en respectant les exigences de propreté et les différentes pressions entre deux locaux adjacents, le SAS’LABS® permet de transférer du matériel entre des locaux de classes différentes et de le décontaminer par la même occasion, sans risque pour le personnel.

Une nouvelle méthode de décontamination présentée à ContaminExpo

C’est lors de ContaminExpo que LAB’SCIENCE a présenté son nouveau SAS’LABS®, qui se décline en trois modèles, selon la méthode de décontamination choisie : UV-C, ozone ou peroxyde d’hydrogène. Cette variété de méthodes permet de répondre à un plus grand éventail de besoins. 

 

Un nouveau sas rendu possible par le développement de LAB’SCIENCE

Pour créer ce nouveau sas, LAB’SCIENCE s’est développé par croissance externe, avec le rachat de la société UNIVEO, spécialiste de la conception, la réalisation et la maintenance de salles propres et de la société DUFFAY, spécialiste de la conception, la fabrication et l’installation de salles propres.

Posted on 28 mars 2022 in Actualités, Blog

Share the Story

About the Author

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top